L’artiste

Voici une dictée composée par Annie-Pier Pelchat, monitrice en français écrit au CARÉ.
Ce texte comporte 22 pièges variés.

bandeau_antidote

 

L’artiste

Il avait peint sa dernière toile avec autant d’ardeur que Mozart avait composé son requiem. Le peintre était un artiste en soi. Soit dit en passant, il n’était pas un de ces marginaux hurluberlus qui vivaient au temps de Picasso. C’est un fait, l’artiste était incorruptible et circonspect. Passé huit heures, il était toujours assis au bar avec son amie Lisa, une cantatrice. L’artiste et la chanteuse colportaient des cancans autour d’un bon pinot noir. Vers minuit, ils se dirigeaient à la discothèque pour danser un petit flamenco. Durant ces soirées incandescentes, l’artiste pouvait dénicher de nouvelles inspirations pour ses œuvres. Néanmoins, le dimanche, il aimait davantage se rapprocher de la nature pour ragaillardir sa création.

 

peint : part. passé du verbe peindre. Le participe passé conjugué avec l’auxiliaire avoir ne s’accorde pas si le complément direct (CD) se situe à droite du verbe. Ici, le CD est sa dernière toile, placé à droite. De plus, les participes passés des verbes se terminant en –eindre, -oindre et -aindre perdent leur d pour prendre un t.

ardeur : n. f. Fougue, empressement à faire quelque chose.

Mozart : n. pr. Wolfgang Amadeus Mozart (1756-1791). Compositeur autrichien. Enfant prodige, il a composé des chefs-d’œuvre du classicisme viennois dans plusieurs genres : opéras (la Flûte enchantée, 1791), symphonies et concertos, musique de chambre, musique religieuse (Requiem, 1791). 

composé : part. passé du verbe composer. Le participe passé conjugué avec l’auxiliaire avoir ne s’accorde pas si le complément direct (CD) se situe à droite du verbe. Ici, le CD est son requiem, placé à droite. 

requiem : n. m. Musique composée sur une prière pour les morts dans la liturgie catholique. 

en soi : adv. Par sa nature même. Dans cette expression, ne pas confondre le pronom personnel soi avec le verbe homophone soit (être au subjonctif, « exister ») ou le nom soie (« fibre textile »). 

Soit dit en passant : adv. Ce qui a été énoncé fait penser à une idée moins importante correspondant à l’énoncé suivant.

ces : dét. dém. ce au masculin pluriel (détermine marginaux). Sur qui l’on attire l’attention. À ne pas confondre avec le déterminant possessif homophone ses. Comparez : ces enfants (« les enfants que voici ») et ses enfants (« à elle ou à lui »). 

marginaux : n. marginal au masculin pluriel. Personne qui vit en marge de la société. 

hurluberlus : n. hurluberlu au masculin pluriel. [Familier] Personne extravagante et écervelée. 

Picasso : n. pr. Pablo Ruiz Picasso (1881-1973). Peintre, dessinateur, graveur et sculpteur espagnol. 

incorruptible : adj. (s’accorde avec artiste). Personne qui ne se laisse pas corrompre. Ici, l’adjectif incorruptible est attribut du sujet. Il doit donc s’accorder en genre et en nombre avec artiste. 

circonspect : adj. (s’accorde avec artiste). Qui fait preuve de circonspection, de prudence. Ici, l’adjectif circonspect est attribut du sujet. Il doit donc s’accorder en genre et en nombre avec le sujet, artiste. Attention à la finale –ect, dont les consonnes sont inaudibles au masculin. 

Passé : part. passé du verbe passer employé comme préposition. Note : certains participes passés employés seuls peuvent jouer le rôle de prépositions lorsqu’ils sont placés à gauche du nom qualifié. Dans cet emploi, passé est toujours invariable quand il introduit une heure.

cantatrice : n. f. Chanteuse professionnelle d’opéra, de chant classique.

colportaient : v. colporter à l’imparfait de l’indicatif, 3e personne du pluriel (sujet : L’artiste et la chanteuse). [Figuré] Communiquer des nouvelles par le bouche-à-oreille; les raconter à de nombreuses personnes. 

cancans : n. m. cancan au pluriel. Bavardage malveillant, ragot.

autour d’ : loc. prép. Attention : autour s’écrit en un mot dans cette expression. 

pinot : n. m. Cépage français dont on fait plusieurs vins et qui constitue la majeure partie du vignoble bourguignon. Les noms de cépages s’écrivent avec une minuscule. On met également une minuscule lorsque le nom d’une région est utilisé pour désigner un vin (un bordeaux) ou toute autre boisson alcoolisée (un cognac). 

dirigeaient : v. diriger à l’imparfait de l’indicatif, 3e personne du pluriel (sujet : ils). Se diriger : aller vers. À noter que les verbes en ger conservent le e après le g devant les voyelles a et o afin de maintenir le son du g doux (comme dans jeu). 

discothèque : n. f. Lieu où l’on danse au son d’une musique préenregistrée. 

flamenco : n. m. Musique, danse et chant populaires andalous hérités des Gitans, reconnus et estimés. 

incandescentes : adj. incandescent au féminin pluriel (s’accorde avec soirées). [Figuré] ardent. 

Néanmoins : adv. S’emploie pour introduire une opposition, une atténuation; cependant, toutefois. 

davantage : adv. comparatif. Plus. À ne pas confondre avec le groupe prépositionnel homophone d’avantage (préposition de suivie du nom avantage, « profit, gain »). 

ragaillardir : v. Rendre des forces, de l’entrain à.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *