Le temps passe

Voici la dictée qui a permis à Suzie Tardif d’être finaliste au concours Compose ta dictée Antidote 2012. Le but du concours était de composer une dictée avec le maximum de pièges variés. (21 pièges)

 

 

bandeau_antidote

 

le temps passe

1980 : les nombres désignant une année s’écrivent toujours en chiffres.

tout : adv. L’adverbe tout signifie « totalement » ou « très », et est généralement invariable. Il s’accorde cependant (pour des raisons d’harmonie sonore) quand il précède un mot féminin commençant par une consonne ou par un h aspiré. Dans ce cas, tout s’écrit au féminin, singulier ou pluriel selon le nombre du mot qu’il précède. Ici, l’adjectif hésitante commence par un h muet. L’accord est donc interdit.

 

révéler : v. Faire connaitre ce qui était inconnu ou tenu secret.

 

excepté : prép. Ce qui suit ne faisant pas partie de l’ensemble; sauf. Quand excepté est placé à gauche du nom qualifié et qu’il joue le rôle de préposition (il est équivalent à sauf), il ne s’accorde pas.

 

meilleures amies : on accepte aussi meilleurs amis, puisqu’il pourrait s’agir de personnes des deux sexes, ou encore de personnes de sexe masculin seulement.

 

là : particule adverbiale. Ce jour-là, le jour sur lequel on veut attirer l’attention. La particule prend un trait d’union quand aucun élément ne la sépare du nom qu’elle modifie. Dans tous les autres cas, elle ne prend pas de trait d’union.

 

oiseaux-mouches : n. m. oiseau-mouche au pluriel. Colibri.

 

vus : part. passé du verbe voir au masculin pluriel. Le participe passé conjugué avec avoir s’accorde avec le complément direct (CD) si ce complément se trouve placé avant le participe passé (à sa gauche). Ici, le CD est le pronom relatif que, mis pour le nom masculin pluriel oiseaux-mouches.

 

mont : pron. pers. me (élidé) suivi du verbe avoir au présent de l’indicatif, 3e personne du pluriel (sujet : les trois oiseaux-mouches). À ne pas confondre avec le déterminant mon.

 

tiroir : n. m. Ce nom s’écrit avec un seul r au milieu, comme tirer.

 

renversante : adj. renversant au féminin (s’accorde avec révélation). Qui renverse, plonge dans le plus grand étonnement.

 

quelque temps : loc. adv. Quelque est toujours singulier dans cette expression.

: particule adverbiale. Ce jour-là, le jour sur lequel on veut attirer l’attention. La particule prend un trait d’union quand aucun élément ne la sépare du nom qu’elle modifie. Dans tous les autres cas, elle ne prend pas de trait d’union.

 

interrogatoire : n. m. Série de questions posées à quelqu’un.

parental : adj. masculin singulier (s’accorde avec interrogatoire). Qui se rapporte aux parents.

sentremêlaient : v. s’entremêler à l’imparfait de l’indicatif, 3e personne du pluriel (sujet : les mots). Se mélanger.

résonnaient : v. résonner à l’imparfait de l’indicatif, 3e personne du pluriel (sujet : les mots). Retentir en produisant de l’écho, des résonances. À ne pas confondre avec le verbe raisonner, qui signifie plutôt « penser de façon ordonnée » (de la même famille que le nom raison).

à toute allure : loc. adv. À toute vitesse.

divergente : adj. divergent au féminin singulier (s’accorde avec l’opinion de ma mère et de mon père). Qui ne concorde pas. Attention : le verbe s’accorde avec le sujet singulier l’opinion, même si ce dernier est accompagné d’un complément coordonné (de ma mère et de mon père).

ceux-ci : pron. dém. celuici au masculin pluriel. Réfère au nom (pluriel) qui a été énoncé, ici, les grands-parents de Sarah.

accueillir : v. Admettre quelqu’un dans un groupe. Attention à la séquence –ueil-.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *