Les être imperceptibles

Voici la dictée qui a permis à Valérie Breault de remporter le concours Compose ta dictée Antidote 2011. Le but du concours était de composer une dictée avec le maximum de pièges variés. (35 pièges)

 

bandeau_antidote

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

êtres

 

 

imperceptibles : adj. imperceptible au masculin pluriel (s’accorde avec êtres). Que les sens ne peuvent percevoir. Lorsque le préfixe « in- » est placé devant un mot qui commence par la lettre p ou b, le n devient m.

essaimage : n. m. [Figuré] Formation de nouvelles collectivités suite à une émigration.

fourmilières : n. f. fourmilière au pluriel. Habitation commune, souvent construite à plusieurs étages, pourvue de nombreuses galeries et loges, où vivent les fourmis.

effectué : part. passé du verbe effectuer au masculin singulier. Lorsque conjugué avec l’auxiliaire être, le participe passé s’accorde avec le sujet, ici L’essaimage des nouvelles fourmilières.

stochastique : adj. (s’accorde avec manière). Qui est au moins partiellement dû au hasard.

absconse : adj. abscons au féminin singulier (s’accorde avec manière). [Soutenu] [Péjoratif] Dont le sens est obscur, qui est difficile à comprendre.

s’agglutinent : v. s’agglutiner au présent de l’indicatif, 3e personne du pluriel (sujet : les fourmis). Coller ensemble en une seule masse.

fourmillent : v. fourmiller au présent de l’indicatif, 3e personne du pluriel (sujet : les fourmis). Remuer en grand nombre.

de toutes parts OU de toute part : loc. adv. De tous les côtés. Cette expression peut s’écrire au singulier; dans ce cas, on la traduirait plutôt par : « de n’importe quel côté ».

ces : dét. dém. ce au féminin pluriel (détermine constructions). À ne pas confondre avec le déterminant possessif homophone ses. Comparez : Paul admire ces constructions(démonstratif = ces constructions-là) et Paul admire ses constructions (possessif = ses propres constructions, c’est-à-dire celles qui lui appartiennent).

colossales : adj. colossal au féminin pluriel (s’accorde avec constructions). D’une taille démesurée.

efficience : n. f. Performance, capacité de rendement.

hyménoptères : n. m. pl. Ordre d’insectes caractérisés par quatre ailes membraneuses transparentes.

due : part. passé du verbe devoir au féminin singulier. Lorsque conjugué avec l’auxiliaireêtre, le participe passé s’accorde avec le sujet, ici efficience. Alors que le participe passé prend un accent circonflexe pour le différencier de l’article partitif ou contracté du, le féminin et le pluriel de ce participe ne prennent pas d’accent circonflexe puisque la confusion graphique n’est alors plus possible (exemples : le montant dû, les honneurs dus, la chose due, les taxes dues).

consciencieux : adj. (s’accorde avec travail). Fait avec conscience.

opiniâtre : adj. (s’accorde avec travail). [Courant] Qui persiste, acharné, obstiné.

fainéants : n. fainéant au masculin pluriel. Personne qui se complait dans l’oisiveté, qui évite les efforts; paresseux.

impotents : n. impotent au masculin pluriel. Personne qui ne peut se mouvoir ou qui a une grande difficulté à se mouvoir. Lorsque le préfixe « in- » précède la lettre p ou b, le n devientm.

tolérés : part. passé du verbe tolérer au masculin pluriel. Lorsque conjugué avec l’auxiliaireêtre, le participe passé s’accorde avec le sujet, ici les fainéants et les impotents.

crument OU crûment : adv. D’une manière impolie, avec rudesse. Graphie rectifiée : les rectifications de l’orthographe recommandent d’enlever l’accent sur les voyelles et u,puisque cet accent n’a presque jamais d’effet sur la prononciation. L’accent circonflexe est toutefois conservé dans les mots ambigus suivants : dû, jeûne, croît, mûr, sûr, ainsi que dans les formes verbales de la 3e personne du singulier du subjonctif imparfait qui, sinon, se confondraient avec celles du passé simple (apercûtfîtfûtrevînt, etc.).

rejetés : part. passé du verbe rejeter au masculin pluriel. Lorsque conjugué avec l’auxiliaireêtre, le participe passé s’accorde avec le sujet, ici les fainéants et les impotents.

formicidés : n. m. pl. Famille d’insectes, appartenant à l’ordre des hyménoptères, constituée par les fourmis.

gites OU gîtes : n. m. gite au pluriel. Logement, maison où l’on peut coucher. Graphie rectifiée : les rectifications de l’orthographe recommandent d’enlever l’accent sur les voyelleset u, puisque cet accent n’a presque jamais d’effet sur la prononciation. Pour les exceptions, voir crument, ci-dessus.

perçue : part. passé du verbe percevoir au féminin singulier. Lorsque conjugué avec l’auxiliaire être, le participe passé s’accorde avec le sujet, ici l’invasion.

infamante : adj. infamant au féminin singulier (s’accorde avec invasion). Qui porte une atteinte grave à la réputation, à l’honneur de quelqu’un.

ignominieuse : adj. ignominieux au féminin singulier. (s’accorde avec invasion). [Soutenu] Qui tient de l’ignominie. Ignominie : n. f. [Soutenu] Grand déshonneur causé par une action infamante, un outrage public.

Or : conj. de coord. Ceci étant dit. À ne pas confondre avec la préposition homophone hors(« à l’extérieur de »; exemple : marcher hors des sentiers battus).

occupées : part. passé du verbe occuper au féminin pluriel. En contexte pronominal, le participe passé s’accorde avec le complément direct (CD) si celui-ci est placé à gauche du verbe. Or, ici, le verbe occuper n’a pas de CD. L’accord dépend alors de la fonction du pronom réfléchi : si le pronom joue le rôle de complément indirect, le participe passé reste invariable (exemple : elles se sont parlé = « elles ont parlé à elles ») ; si le pronom est sans fonction logique, le participe passé s’accorde avec le sujet (exemple : elles se sont évanouies). Ici, le pronom se n’a pas de fonction définie : il n’est ni complément direct ni complément indirect; le participe passé s’accorde donc en genre et en nombre avec le sujet (les fourmis).

ardemment : adv. Avec ardeur, vivement, fortement. La prononciation de la terminaison des adverbes en –amment et en –emment est la même : [ament]. Pour savoir si l’on doit écrire cette terminaison avec un a ou avec un e, on se base sur l’adjectif correspondant. Pourardemment, l’adjectif correspondant est ardent, qui se termine en –ent. La terminaison de l’adverbe s’écrit donc –emment, avec un e. Pour comparaison, on écrira couramment avec un a, puisque l’adjectif correspondant, courant, se termine en –ant. Autres exemples avec una : bruyant/bruyammentsavant/savamment, suffisant/suffisamment, etc.; autres exemples avec un e : différent/différemmentévident/évidemmentpatient/patiemment, etc.

assainissement : n. m. Action d’assainir quelque chose, résultat de cette action.

annihilation : n. f. Action d’annihiler, résultat de cette action; anéantissement, réduction à zéro. Annihiler : v. Détruire complètement quelque chose, anéantir.

discernement : n. m. [Soutenu] Action de différencier par l’esprit, de discriminer.

davantage : adv. Plus. Cet adverbe s’écrit sans apostrophe. À ne pas confondre avec la séquence d’avantage(s), composée de la préposition de suivie du nom avantage(« bénéfice », « profit »). Comparez : Paul sourit davantage (= « Paul sourit plus ») et Je n’y vois pas d’avantage (=  « Je n’y vois pas de bénéfice »).

dérèglements : n. m. dérèglement au pluriel. Dérangement, bouleversement du fonctionnement.

écosystème : n. m. [Didactique] En écologie, unité écologique constituée par un milieu naturel, l’ensemble de ses vivants et de ses constituants non vivants, qui y établissent entre eux des interactions multiples. Les mots formés avec le préfixe éco– s’écrivent sans trait d’union (exemples : écobilan, écocitoyen, écoredevance, etc.). Le trait d’union est cependant nécessaire si la jonction du préfixe avec le mot qui suit provoque une séquence de voyelles normalement insécables (exemples : éco-industrie, éco-industriel).

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *