L’exorciste amoureux

Voici une dictée composée par Annie-Pier Pelchat, monitrice en français écrit au CARÉ. Cette dictée comprend 33 pièges variés.

(contenu audio à venir)

Photo: Béatrice Viens Côté

bandeau_antidote

L’exorciste amoureux

En vertu de quelle loi osez-vous me martyriser, mon bienaimé, mon pharaon? Je vois que vous n’avez guère pitié de ma piètre prouesse d’envoutement. Diantre! Vous avez même l’audace de me traiter de rossarde et d’hétaïre. Comment puis-je me réapproprier ma magnanimité après ce baccara? Vous ne pouviez plus assumer nos malentendus et vous en aviez marre d’écouter mes lamentations de valétudinaire. Je crois que je suis en état de comprendre votre désarroi. Pourtant, je me suis tant éprise de vous que je ne peux plus avancer. Malheureusement, vous êtes parti inopinément. Lorsque vous avez fui la ville, vous avez complètement pillé mon petit cœur rachitique. Dans mon appartement lilliputien, mon spleenétique esprit broie du noir. Notre idylle est infernale. Je vous en conjure, redonnez-moi mon cœur, Lucifer!

exorciste : n. [Figuré] Personne qui conjure, chasse un mal moral.

vertu : n. f. Qualité d’une chose qui la rend capable de produire un certain effet. En vertu de : loc. prép. À cause de ce qui émane d’une autorité légale.

vous : pron. pers. Le pronom personnel se joint au verbe avec un trait d’union quand il joue le rôle de sujet inversé.

martyriser : v. Infliger de grandes souffrances physiques ou morales, persécuter.

bienaimé OU bien-aimé : n. m. Appellatif pour la personne aimée. Graphie rectifiée : bienaimé (sans trait d’union).

pharaon : n. m. [Antiquité] Souverain dans l’Égypte ancienne.

guère : adv. Pas beaucoup, pas vraiment. À ne pas confondre avec le nom homophone guerre (« lutte armée entre deux ou plusieurs groupes sociaux »).

pitié : n. f. Sentiment de sympathie qui rend sensible aux souffrances d’autrui et fait souhaiter qu’elles soient soulagées.

piètre : adj. (s’accorde avec prouesse). [Soutenu] Très médiocre.

envoutement OU envoûtement : n. m. [Figuré] Charme, séduction. Graphie rectifiée : envoutement (sans accent circonflexe).

Diantre : interjection. Juron inoffensif remplaçant diable.

rossarde : n. rossard au féminin singulier. Personne dure, méchante, médisante.

hétaïre : n. f. [Antiquité] Courtisane de la Grèce antique.

magnanimité : n. f. Noblesse de l’âme.

ce : dét. dém. (détermine baccara). Sur quoi, sur qui l’on attire l’attention. À ne pas confondre avec le pronom personnel homophone se (elle se peigne).

baccara : n. m. [Familier] Faillite, échec. À ne pas confondre avec le nom homophone baccarat (« cristal provenant de la manufacture de Baccarat »).

marre : adv. En avoir marre : [Familier] En avoir assez. À ne pas confondre avec le nom homophone mare (« petite étendue d’eau à l’intérieur des terres »).

malentendus : n. m. malentendu au pluriel. Mésentente sentimentale.

lamentations : n. f. lamentation au pluriel. Plainte prolongée qui s’accompagne de gémissements.

valétudinaire : n. [Vieux, Soutenu] Personne maladive.

désarroi : n. m. Trouble moral intense, angoisse.

tant : adv. À un degré élevé et étonnant. À ne pas confondre avec le nom homophone temps (« dimension selon laquelle s’opère tout changement »).

éprise : adj. épris au féminin singulier (s’accorde avec je, mis pour la narratrice). Amoureux

parti : part. passé du verbe partir. Le participe passé employé avec l’auxiliaire être s’accorde en genre et en nombre avec son sujet (ici le pronom tu, qui a pour antécédent mon bienaimé).

inopinément : adv. D’une manière inopinée, imprévue; à l’improviste.

fui : part. passé du verbe fuir. Le participe passé conjugué avec l’auxiliaire avoir reste invariable quand le complément direct (ici la ville) est placé à droite du verbe.

pillé : part. passé du verbe piller. Voler en causant des dommages. Le participe passé conjugué avec l’auxiliaire avoir reste invariable quand le complément direct (ici mon petit cœur) est placé à droite du verbe.

rachitique : adj. (s’accorde avec cœur). Qui est maigre et manque de force physique.

appartement : n. m. Dans un immeuble, une maison assez grande, ensemble de pièces destinées à l’habitation. Attention : en français, le nom appartement s’écrit avec deux p (et non avec un seul p, comme en anglais : apartment).

lilliputien : adj. (s’accorde avec appartement). De très petite taille, miniature.

spleenétique OU splénétique : adj. [Rare] Affecté par le spleen, une mélancolie sans raison apparente.

broie du noir : loc. verb. broyer du noir à l’indicatif présent, 3e personne du singulier (sujet : mon spleenétique esprit). Être déprimé.

idylle : n. f. Petite aventure amoureuse, tendre et naïve.

infernale : adj. infernal au féminin singulier (s’accorde avec notre idylle). Insupportable, terrible.

redonnez-moi : v. redonner à l’impératif présent, 2e personne du pluriel. Le verbe à l’impératif et le pronom personnel complément doivent être unis par un trait d’union.

Lucifer : n. m. Autre nom donné à Satan, comme ange de lumière déchu après sa révolte contre Dieu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *