Camp de vacances

Voici une dictée composée par Alice Rousseau, monitrice en français écrit au CARÉ.
Ce texte comporte 21 pièges variés.

bandeau_antidote

Camp de vacances

Être monitrice auprès des enfants n’est pas toujours de tout repos. En plus de s’occuper des jeunes, on s’inquiète à savoir si leur séjour a été suffisamment long ou si les activités que nous leur avons préparées leur ont plu. J’ai trouvé qu’une semaine, c’est assez pour qu’ils soient heureux. Durant le camp de vacances, nous avons profité du lac, compte tenu de la canicule qui sévissait en ces temps de saison sèche. Néanmoins, la journée à Charlevoix a été une épreuve d’endurance. Les enfants furent accompagnés d’animatrices dynamiques et toutes contentes et enthousiastes de pouvoir se baigner elles aussi. Celles-ci, bien qu’enthousiasmées, furent exténuées. En plus des douleurs musculaires, elles avaient des extinctions de voix persistantes. Heureusement, Elliott était là pour remonter le moral des troupes en étant continument de bonne humeur.

 

camp de vacances : loc. nom. m. Colonie de vacances.

vacances : n. f. pl. Temps pendant lequel on arrête le travail, les études; congé, période de repos. Dans ce sens, le nom vacances est toujours pluriel. On l’emploie au singulieruniquement dans le sens de « état de ce qui est vacant ou disponible » (la vacance d’un poste, du trône).

suffisamment : adv. D’une manière suffisante, assez. Truc : pour déterminer la terminaison des adverbes, on peut se fier sur celle de l’adjectif dont ils dérivent. Suffisamment dérivant de l’adjectif suffisant, il adoptera la terminaison -amment. Pour comparaison, on écrira précédemment puisque l’adverbe dérive de l’adjectif précédent.

leur : pron. pers. Le pronom personnel leur est toujours invariable. À ne pas confondre avec le déterminant ou le pronom possessif, qui varient au pluriel (leurs enfants, les leurs).

préparées : part. passé du verbe préparer au féminin pluriel. Le participe passé conjugué avec avoir s’accorde avec le complément direct (CD) si ce complément se trouve placé à gauche du verbe. Ici, le CD est le pronom relatif que (mis pour les activités), placé à gauche; on accorde donc le participe passé.

plu : part. passé du verbe plaire. Le participe passé conjugué avec avoir s’accorde avec le complément direct (CD) si ce complément se trouve placé à gauche du verbe. (reprend toujours la même formulation) Le verbe plaire n’admet qu’un complément indirect (plaire à quelqu’un), donc il n’y a pas d’accord.

compte tenu de : loc. prép. Étant donné. Dans cette expression, on trouve le nom compte, comme dans tenir compte de. À ne pas confondre avec le nom homophone conte (« récit, histoire »).

canicule : n. f. Période de grande chaleur.

sévissait : v. sévir à l’imparfait de l’indicatif, 3e personne du singulier (sujet : le pronom relatif qui, mis pour la canicule).

ces : dét. dém. ce au masculin pluriel (détermine temps). Sur quoi l’on attire l’attention. À ne pas confondre avec le déterminant possessif homophone ses (ses fleurs à elle).

Néanmoins : adv. S’emploie pour introduire une opposition, une atténuation; cependant, toutefois.

Charlevoix : n. pr. Région du Québec située sur la rive nord du fleuve Saint-Laurent entre Québec et le Saguenay.

accompagnés : part. passé du verbe accompagner au masculin pluriel. Le participe passé conjugué avec l’auxiliaire être s’accorde avec le sujet (ici, les enfants).

toutes : adv. tout au féminin pluriel (s’accorde avec contentes).Complètement. Devant un adjectif féminin débutant par une consonne ou un h aspiré, l’adverbe tout s’accorde avec cet adjectif.

enthousiastes : adj. enthousiaste au féminin pluriel (s’accorde avec animatrices). Qui  prouve ou manifeste de l’enthousiasme, plein d’ardeur, ravi.

enthousiasmées : part. passé du verbe enthousiasmer employé comme adjectif, au féminin pluriel (s’accorde avec celles-ci). Éprouver une grande joie.

exténuées : part. passé du verbe exténuer au féminin pluriel. Provoquer une fatigue extrême. Le participe passé conjugué avec l’auxiliaire être s’accorde avec le sujet (ici, Celles-ci).

extinctions : n. f. extinction au pluriel. Extinction de voix : affaiblissement, perte provisoire de la voix.

voix : n. f. Organe de la parole. À ne pas confondre avec le nom homophone voie (« chemin », « direction »).

persistantes : adj. persistant au féminin pluriel (s’accorde avec extinctions). Qui dure.

continument OU continûment : adv. De manière continue, sans interruption; sans cesse, continuellement. Graphie rectifiée : continument (sans accent circonflexe).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *