Une passion hors du commun

Voici une dictée composée par Antoine Charette, moniteur en français écrit au CARÉ.
Ce texte comporte 44 pièges variés.

bandeau_antidote

Une passion hors du commun

Maude était tombée sous le charme des champignons alors qu’elle portait encore des couches. Ses parents s’étaient étonnés de son amour prompt pour ceux-ci alors qu’elle s’était faufilée à quatre pattes parmi les sacs d’épicerie, en avait empoigné un dodu et l’avait déposé dans sa bouche. La texture de l’aliment, qui rappelait le caoutchouc, et sa forme distincte avaient été suffisantes pour instiguer le fameux coup de foudre. Persuadée qu’elle serait plus tard reconnue comme la plus notoire des mycologues, la bambine proclamait incessamment aux membres de sa famille qu’elle connaitrait de fond en comble l’univers des truffes et des morilles. Depuis, gare aux incrédules qui avaient sottement associé sa passion à une lubie passagère de gamine! Les conférences de Maude sur la singularité des champignons sont courues par les plus illustres biologistes, et les plus vigoureux sceptiques ont été convertis par ses omelettes aux chanterelles et aux bolets!

 

hors de : loc. prép. Hors du commun : exceptionnel. À ne pas confondre avec la conjonction homophone or (« ceci étant dit »).

Maude OU Maud : ce prénom s’écrit avec ou sans e final.

tombée : part. passé du verbe tomber au féminin singulier. Le participe passé conjugué avec l’auxiliaire être s’accorde en genre et en nombre avec le sujet (ici, Maude).

ses : dét. poss. son au masculin pluriel (détermine parents). Qui lui appartient. À ne pas confondre avec le déterminant démonstratif ces (ces parents-là).

étonnés : part. passé du verbe étonner au masculin pluriel. En contexte pronominal, le participe passé s’accorde en genre et en nombre avec le sujet lorsque le pronom se est, comme ici, sans fonction logique. Ici, le sujet est Ses parents.

prompt : adj. (s’accorde avec amour). Qui commence sans délai.

faufilée : part. passé du verbe faufiler au féminin singulier. Se faufiler : passer à travers, entrer de façon habile. En contexte pronominal, le participe passé s’accorde en genre et en nombre avec le sujet lorsque le pronom se est, comme ici, sans fonction logique. Ici, le sujet est le pronom personnel elle.

 

quatre : dét. num. Les déterminants numéraux sont invariables. Seuls vingt et cent prennent la marque du pluriel dans certaines conditions.

 

pattes : n. f. patte au pluriel. À quatre pattes : les genoux et les mains en contact avec le sol. À ne pas confondre avec le nom paronyme pâte (« farine délayée et pétrie », « substance molle » ou « aliment [des pâtes] »).

 

parmi : prép. Au milieu de. Attention : bien qu’on associe parmi à la notion de pluriel, cette préposition s’écrit sans s.

 

empoigné : part. passé du verbe empoigner. Lorsque le participe passé est employé avec l’auxiliaire avoir, il demeure invariable si son complément direct est divisé de part et d’autre du verbe (ici, le complément direct se compose du pronom en, à gauche du verbe, et du groupe un dodu, à droite du verbe).

 

dodu : adj. (s’accorde avec champignon, représenté par le pronom en). [Par extension] Arrondi, épais, rebondi ou présentant une certaine consistance, en parlant d’une chose.

 

déposé : part. passé du verbe déposer. Lorsque le participe passé est employé avec l’auxiliaire avoir, il s’accorde en genre et en nombre avec le complément direct si celui-ci est placé avant le verbe. Ici, le complément direct est le pronom personnel l’ (mis pour un champignon dodu), à gauche du verbe; on accorde donc le participe passé au masculin singulier.

 

rappelait : v. rappeler à l’imparfait de l’indicatif, 3e personne du singulier (sujet : le pronom relatif qui, mis pour La texture de l’aliment). Offrir une ressemblance avec. Dans les verbes en –eler, quand le e qui précède le l se prononce « e » (comme dans ce) ou qu’on peut l’omettre (on pourrait prononcer « raplè »), la consonne reste simple (un seul l). On double toutefois la consonne (ou on met un accent grave pour certains verbes) quand le e se prononce « è » (rappelle, gèle). La même règle s’applique aux verbes en –eter (jeté, jette; acheter, achète).

 

caoutchouc : n. m. Substance élastique, imperméable, provenant du latex de certaines plantes ou du traitement synthétique de certains hydrocarbures.

 

distincte : adj. distinct au féminin pluriel (s’accorde avec forme). Le c et le t, inaudibles au masculin distinct(s), qu’on prononce « distin », sont requis au féminin.

 

avaient : aux. avoir à l’imparfait de l’indicatif, 3e personne du pluriel (sujet : La texture de l’aliment, qui rappelait le caoutchouc, et sa forme distincte).

 

suffisantes : adj. suffisant au féminin pluriel (s’accorde avec La texture de l’aliment, qui rappelait le caoutchouc, et sa forme distincte). Qui suffit, se trouve en quantité satisfaisante pour quelque chose.

 

instiguer : v. Susciter. Truc : pour s’assurer qu’il s’agit bien d’un verbe à l’infinitif et de ne pas fautivement employer un participe passé, il est conseillé de remplacer le verbe par un autre verbe à l’infinitif qui ne possède pas une terminaison homophone lorsqu’il est employé comme un participe passé. Par exemple, on peut utiliser le verbe mordre qui devient mordu au participe passé.

 

coup : n. m. Coup de foudre : Amour subit et violent qui se manifeste dès la première rencontre. Ne pas confondre le nom coup avec son homophone cout, coût (« prix, valeur »).

 

Persuadée : adj. persuadé au féminin singulier (s’accorde avec bambine). Convaincu, certain.

 

reconnue : adj. reconnu au féminin singulier (s’accorde avec bambine). Admis comme étant vrai ou comme ayant une valeur importante.

 

notoire : adj. (s’accorde avec elle). Célèbre.

 

mycologues : n. mycologue au pluriel. Personne qui s’adonne à la mycologie (étude des champignons).

 

bambine : n. f. [Familier] Jeune enfant.

 

proclamait : v. proclamer à l’imparfait de l’indicatif, 3e personne du singulier (sujet : la bambine). Annoncer officiellement et solennellement.

 

incessamment : adv. [Soutenu] D’une manière incessante; constamment. Truc : pour déterminer la terminaison des adverbes, on peut se fier sur celle de l’adjectif dont ils dérivent. Incessamment dérivant de l’adjectif incessant, il adoptera la terminaison -amment. Pour comparaison, on écrira précédemment puisque l’adverbe dérive de l’adjectif précédent.

 

connaitrait OU connaîtrait : v. connaitre au conditionnel, 3e personne du singulier (sujet : elle). Graphie rectifiée : connaitre (sans accent circonflexe).

 

de fond en comble : loc. adv. Totalement, entièrement.

 

truffes : n. f. truffe au pluriel. Champignon souterrain brun foncé qui pousse au pied des chênes et qui est très recherché pour sa chair.

 

morilles : n. f. morille au pluriel. Champignon ascomycète comestible, à chapeau alvéolé, que l’on retrouve en forêt.

 

gare : interj. Attention.

 

sottement : adv. D’une manière sotte, comme un sot; bêtement, stupidement.

 

associé : part. passé du verbe associer. Quand le participe passé est employé avec l’auxiliaire avoir, il demeure invariable lorsque le complément direct (ici, sa passion) est placé après le verbe.

 

lubie : n. f. Idée fantaisiste, capricieuse.

 

singularité : n. f. [Soutenu] Caractère exceptionnel de quelque chose.

 

courues : part. passé du verbe courir au féminin pluriel. Lorsqu’un participe passé non pronominal est employé avec l’auxiliaire être, il s’accorde toujours en genre et en nombre avec le sujet (ici, Les conférences de Maude sur la singularité des champignons).

 

illustres : adj. illustre au masculin pluriel (s’accorde avec biologistes). Dont les mérites ou les qualités ont été largement reconnus.

 

vigoureux : adj. vigoureux au masculin pluriel (s’accorde avec sceptiques). Qui dénote de la détermination, de la fermeté.

 

sceptiques : n. m. sceptique au pluriel. Qui est incrédule quant à un fait particulier. À ne pas confondre avec l’adjectif homophone septique (« qui provoque l’infection »).

 

convertis : part. passé du verbe convertir au masculin pluriel. Lorsqu’un participe passé non pronominal est employé avec l’auxiliaire être, il s’accorde toujours en genre et en nombre avec le sujet (ici, les plus vigoureux sceptiques).

 

omelettes : n. f. omelette au pluriel. Mets composé d’œufs battus, que l’on fait généralement cuire à la poêle, auxquels on ajoute souvent d’autres ingrédients.

 

chanterelles : n. f. chanterelle au pluriel. Champignon comestible, appelé aussi girole.

 

bolets : n. m. bolet au pluriel. Champignon charnu, à pied central, dont les spores sont contenues dans des tubes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *