dictéezérofaute

Une tante déloyale

Cette dictée zéro faute comporte 101 mots et 30 pièges. Elle s’adresse à des élèves du 1er cycle du secondaire.

Auteur: Antoine Charette, moniteur en français écrit au CARÉ
Lectrice: Eve Gladu

bandeau_antidote_2

Une tante déloyale

Stéphanie était persuadée qu’elle venait d’imaginer le stratagème rêvé pour gagner le million à la loterie. Convaincue des pouvoirs prémonitoires de sa tante cartomancienne, elle lui avait proposé un accord : sa tante devrait déterminer parmi les billets achetés par Stéphanie lesquels allaient la mener vers la fortune. Par malheur, la stratégie qu’elle avait concoctée allait se retourner contre elle. La voyante, inspirée par l’astuce de sa nièce, avait décidé de la berner. Elle avait fait croire à Stéphanie que les combinaisons gagnantes qu’elle lui avait fournies étaient perdantes et elle les avait gardées pour finalement abandonner sa carrière peu lucrative!


Corrigé

tante : n. f. Sœur du père ou de la mère. À ne pas confondre avec le nom homophone tente (« abri »).

déloyale : adj. déloyal au féminin singulier (s’accorde avec tante). Qui agit sans loyauté, sans honnêteté.

persuadée : adj. persuadé au féminin singulier (s’accorde avec Stéphanie). Convaincu, certain.

imaginer : v. à l’infinitif. Trouver, inventer mentalement.

stratagème : n. m. Ruse habile.

rêvé : adj. (s’accorde avec stratagème). Qui convient parfaitement (pour quelque chose).

gagner : v. à l’infinitif. Obtenir (un avantage matériel, un profit) par son activité ou par hasard.

loterie : n. f. Jeu de hasard où les détenteurs de billets numérotés gagnent des lots lorsqu’une série de numéros, tirés au sort, apparait sur leur billet.

Convaincue : adj. convaincu au féminin singulier (s’accorde avec elle). Qui adhère fermement à une opinion, à une croyance, à une idéologie.

prémonitoires : adj. prémonitoire au masculin pluriel (s’accorde avec pouvoirs). Qui concerne la prémonition. Prémonition : n. f. Dans certaines circonstances, avertissement inexplicable qui s’impose à la conscience et fait connaitre un évènement à l’avance ou à distance

cartomancienne : n. f. Personne qui pratique la divination par les cartes à jouer, par le tarot.

proposé : part. passé du verbe proposer. Dire (à une personne) qu’on croit souhaitable de choisir, d’accepter (ce qu’on présente). Le participe passé conjugué avec l’auxiliaire avoir reste invariable quand le complément direct (ici, un accord) est placé à droite du verbe.

parmi : prép. Au sein de. Attention : cette préposition s’écrit sans s final.

déterminer: v. à l’infinitif. Faire en sorte que (une information, une idée, l’identité de quelque chose ou de quelqu’un) soit connue avec précision.

achetés : part. passé du verbe acheter employé comme adjectif, au masculin pluriel (s’accorde avec billets). Se procurer (quelque chose) de façon permanente en échange d’argent.

lesquels : pron. rel. lequel au masculin pluriel (s’accorde avec son antécédent les billets achetés par Stéphanie). Qui.

la : pron. pers. le au féminin singulier (s’accorde avec son antécédent Stéphanie). À ne pas confondre avec l’adverbe homophone (« à cet endroit ») ni avec la combinaison homophone du pronom personnel le ou la suivi de l’auxiliaire a, soit l’a.

mener: v. Guider, orienter (quelqu’un), en parlant d’une chose abstraite.

concoctée : part. passé du verbe concocter au féminin singulier. [Familier] Préparer avec beaucoup de soin. Le participe passé conjugué avec l’auxiliaire avoir s’accorde en genre et en nombre avec le complément direct (ici, le pronom que, qui remplace la stratégie) lorsque celui-ci est placé avant le verbe.

se retourner contre: loc. v. Nuire, être néfaste à quelqu’un après lui avoir servi.

inspirée : adj. inspiré au féminin singulier (s’accorde avec voyante). Animé par l’inspiration, par un élan créateur.

décidé : part. passé du verbe décider. Choisir après réflexion. Le participe passé conjugué avec l’auxiliaire avoir reste invariable quand le complément direct (ici, de la berner) est placé à droite du verbe.

la : pron. pers. le au féminin singulier (s’accorde avec son antécédent Stéphanie). À ne pas confondre avec l’adverbe homophone (« à cet endroit ») ni avec la combinaison homophone du pronom personnel le ou la suivi de l’auxiliaire a, soit l’a.

berner: v. Induire (quelqu’un) en erreur en usant de ruse et en l’humiliant.

à : prép. La préposition à s’écrit avec un accent grave. À ne pas confondre avec la forme conjuguée a du verbe avoir (présent de l’indicatif, 3e personne du singulier), qui s’écrit sans accent.

fournies : part. passé du verbe fournir au féminin pluriel. Donner, mettre (quelque chose) à la disposition de. Le participe passé conjugué avec l’auxiliaire avoir s’accorde en genre et en nombre avec le complément direct (ici, le pronom que, qui remplace les combinaisons gagnantes) lorsque celui-ci est placé avant le verbe.

gardées : part. passé du verbe garder au féminin pluriel. Conserver pour soi. Le participe passé conjugué avec l’auxiliaire avoir s’accorde en genre et en nombre avec le complément direct (ici, le pronom les, qui remplace les combinaisons gagnantes) lorsque celui-ci est placé avant le verbe.

abandonner: v. Quitter de façon définitive.

peu: adv. À faible degré. À ne pas confondre avec les formes conjuguées peux et peut du verbe pouvoir (présent de l’indicatif, 1re, 2e et 3e personne du singulier).

lucrative: adj. lucratif au féminin singulier (s’accorde avec carrière). Qui enrichit, rentable, fructueux.